La Thérapie d’approche Réaliste


La Thérapie d’approche Réaliste est basée sur une démarche scientifique lucide et rigoureuse, sans être pour autant froide et indifférente, bien au contraire.  La démarche proposée se fait à travers un contact chaleureux et bienveillant, exempt de jugement, où la compréhension et l’acceptation véritables sont la norme.

 

La Thérapie d’approche Réaliste nous propose des connaissances précises et des méthodes concrètes pour assainir nos pensées et nos émotions, développer une saine vision de nous-même et communiquer plus aisément et simplement. 

 

La Thérapie d’approche Réaliste s’inscrit dans le grand courant des thérapies cognitives et s’inspire largement de la Thérapie Émotivo-Rationnelle.  Cependant, on en retrouve les origines déjà chez les philosophes antiques

La Thérapie d’approche Réaliste nous outille pour réagir constructivement et agir de manière aidante pour soi et les autres dans pratiquement toutes les situations auxquelles un humain peut être confronté au cours de sa vie, depuis son tout début jusqu'à sa toute fin…  

(Vous trouverez un aperçu de ces situations dans la section “Consultation” ainsi qu’une description du climat et du déroulement de la relation d’aide d’approche Réaliste.)   


Origines 

La Thérapie d’approche Réaliste est issue de la Thérapie Émotivo-Rationnelle, mise au point en 1955 par Albert Ellis, psychologue américain. 

Très connue dans le monde anglophone, sous le nom de Rational Emotive Behavior Therapy ou REBT, la Thérapie Émotivo-Rationnelle est moins connue dans la francophonie. Elle y fut principalement développée et répandue sous le nom de Psychothérapie Émotivo-Rationnelle (PER), par Lucien Auger, psychologue québécois.

La REBT-PER fut la première branche de la lignée des TCC, les thérapies cognitives et cognitivo-comportementales.

Pierre Bovo pratique depuis 1985 auprès d’enfants, de parents, d’adultes, de couples, de familles, de professeurs, etc.  Au cours de ces années de pratique auprès de milliers de personnes, il approfondit les notions et outils hérités de la Thérapie Émotivo-Rationnelle, y ajoute de nouvelles perspectives et développe des outils d’intervention qui clarifient, nuancent et simplifient la compréhension de la TER et enrichissent sa palette d’outils thérapeutiques. 

Il en arrive ainsi à élaborer une “Version 2.0 de la TER”, revue et enrichie, qu’il nous présente sous l’appellation “Thérapie d’approche Réaliste” (TAR). 

Par souci de référence et de respect pour ses Maîtres, Pierre Bovo a souvent fait référence à la “Thérapie d’approche Réaliste” sous les appellations “Thérapie Réaliste Émotivo-Rationnelle” et parfois “Thérapie Émotivo-Rationnelle de courant Réaliste”.

Mais, tout en étant de la même famille que la TER, la TAR présente au final des différences de perspectives assez substantielles.  Une différence notable se situe au niveau de la conduite de la démarche de thérapie, nettement plus conviviale en TAR.  Les “outils” particuliers, développés par Pierre Bovo sont également uniques.  Il s’agit d’une série d’exemples et de démonstrations précises qui ont pour effet d’augmenter le confort et de faciliter l’ouverture au changement ainsi que l’intégration des nouveaux apprentissages. 

Au bout du compte, les différences de “saveurs” sont assez marquées entre les propositions des Ellis, Auger, Beck et celles que nous propose Pierre Bovo pour justifier une appellation qui la distingue de toutes les autres.

Bien que résolument moderne et scientifique, la Thérapie d’approche Réaliste a cependant des origines anciennes.  On en retrouve les bases chez plusieurs philosophes antiques ainsi que chez nombre d’écrivains, de penseurs, d’artistes, de chercheurs, de poëtes.  C’est ainsi que, dès un siècle avant Jésus-Christ, le philosophe grec Épictète avait déjà fait — ou refait? — cette découverte fondamentale : « Ce qui trouble les hommes, disait-il avec clairvoyance, ce ne sont pas les choses, ce sont leurs façons de voir les choses ».  


Ce que nous apprend la Thérapie d’approche Réaliste

Cette idée “les pensées causent les émotions” constitue la prémisse de base de la Thérapie d’approche Réaliste.

Dit au long : les pensées, les “cognitions”, les façons de voir les choses, de les comprendre, de les interpréter causent en nous nos émotions.  

Première prémisse, donc : les pensées causent les émotions.


Seconde prémisse, maintenant : des pensées réalistes sont adaptées et adaptatives, alors que des pensées irréalistes sont inadaptées et mal adaptatives.  


En effet, des façons de voir irréalistes...

1 - engendreront des émotions pénibles et non adaptées à la réalité

2 - inspireront des actions non adaptées au réel, contre-productives

3 - produiront aussi des communications biaisées, plus laborieuses, moins fluides. 


Ainsi par exemple, avoir une vision de soi exagérément négative, irréaliste…

1 - produira des émotions douloureuses de dévalorisation et de découragement, 

2 - conduira fréquemment à l’abandon des efforts et à l’échec et

3 - sera un obstacle à des communications ouvertes et à l’affirmation de soi.

Il ressort de ce petit exemple que pour s’aider elle-même, il s’agira pour la personne de modifier ses pensées irréalistes et d’ainsi remplacer sa vision négative d’elle-même par une vision saine et réaliste.

Les outils proposés par la Thérapie d’approche Réaliste vont précisément  en ce sens.

L’objectif de la relation d’aide Réaliste sera donc d’aider la personne à entrer en contact avec ses émotions, à identifier les pensées qui les causent et enfin à changer ses conceptions irréalistes pour des pensées réalistes et adaptatives, modifiant du même coup les émotions et les comportements qui s’ensuivent.


La “Thérapie d’approche Réaliste”

L’appellation “Thérapie d’approche Réaliste” souligne le rôle fondamental des pensées réalistes et irréalistes dans la vie des Êtres Humains et annonce la démarche thérapeutique de « recadrage réaliste de nos pensées », ce changement de perception salutaire, qui est l’objectif et la partie la plus significative du cheminement thérapeutique.

La Thérapie d’approche Réaliste est orientée vers la recherche de solutions concrètes dans l'ici et maintenant.  Elle nous propose des notions claires et des stratégies concrètes pour mieux nous comprendre nous-même et penser de manière réaliste, constructive, adaptée.

L’ensemble des notions et stratégies “d’approche Réaliste” qui sont exposées dans les ressources offertes au Centre de la Pensée Réaliste forme un  « coffre à outils » très bien garni, un tout cohérent, un « mode d’emploi du fonctionnement humain et de la vie heureuse », qui s’avère d’une grande utilité pour concrètement et efficacement aider les Humains à s’adapter harmonieusement, avec un minimum de souffrances, à pratiquement toutes les circonstances qui pourront se présenter dans leur vie. 

Gestion de la vie privée et des émotions personnelles, gestion de couple, de la famille sont facilitées par les habiletés qu’on y apprend.  Même la gestion d’une entreprise, serait-ce celle d’un pays, pourrait grandement profiter des principes et des outils de la Pensée Réaliste.

La clarté et la logique de la Thérapie d’approche Réaliste la rendent facile à comprendre et d’une utilisation simple.

L’utilisation des outils nous apporte à chaque fois des bénéfices immédiats.  Et les mettre en pratique nous permet d’en faire des habitudes intégrées.